Armes psychotroniques et contrôle des populations / psychotronic weapons and population control

image: http://www.neotrouve.com/images/arm.jpg


Les armes psychotroniques sont des armes qui influencent le système nerveux avec des rayons non ionisants (différents des armes atomiques qui elles ont un rayon ionisant). Elles ont des effets physiologiques, changements biologiques et neurologiques.

Les procédés des armes psychotroniques ou RF (radiofréquences) ont été exposés lors de la
conférence de Los Alomos vers fin 1993.
« Cela consiste à transmettre un champ d’énergie destructeur pour les équipements électroniques
ou une information sous la forme d’un champ radioélectrique ou électromagnétique modulé d’une
façon spécifique en direction d’une personne ou d’un groupe de personnes afin d’influencer le
comportement psychologique. »
Les artificiers savent généralement qu’il vaut mieux éviter d’utiliser à proximité des détonateurs
dans de la dynamite ou des pains de plastic, un talkie-walkie, et à plus forte raison un téléphone
portable. L’émission d’un portable pourrait en effet en provoquer l’explosion.
{Livre, Armes de l’ombre (Les), Marc Filterman, Ed. Carnot, Collection Ciceron}

La neurobiologie a de multiples aspects, dont des applications thérapeutiques pour lesquelles on utilise la stimulation magnétique transcrânienne (SMT) : maladie d’Alzheimer, épilepsie, dépressions, chocs… La « décennie du cerveau » a aussi connu de spectaculaires progrès dans le domaine des lésions de la moelle épinière en permettant à une personne paralysée de contrôler un ordinateur ou un membre avec un implant cérébral. Que ce soit dans les universités, les entreprises privées ou l’armée, les progrès en neurotechnologie n’ont pas fini de nous étonner… Mais n’oublions pas, comme nous l’a appris la Guerre froide, que si la technologie peut soigner, elle peut aussi nuire. La SMT est développée à des fins militaires ; grâce à des impulsions électriques à proximité du crâne, on stimule l’humeur, modifie les rythmes du sommeil et développe la créativité.

L’éminent neurologue Francis Crick déclarait en 1994 que « nos joies et nos peines, nos souvenirs et nos ambitions, notre sentiment d’exister en tant qu’individu et notre libre arbitre ne sont en fait rien d’autre que le comportement d’une immense assemblée de cellules nerveuses et de molécules qui leur sont associées ». Les scientifiques contemporains qui sont au service des élites politiques néo-conservatrices œuvrant pour la domination américaine du monde partagent-ils ce point de vue ?

La recherche sur l’utilisation des ondes électromagnétques en tant qu’armes pour déformer la perception humaine et générer des effets psychosomatiques négatifs commença après la fin de la 2° guerre mondiale. Quoique les services officiels américains aient prétendu que les soviétiques soient impliqués dans ce domaine, il est révélateur que les soviets aient proposé une interdiction totale de la guerre électromagnétique. Du matériel a déjà été expérimenté aux USA, sur des rats dans un premier temps, induisant successivement des nausées, des tumeurs et d’autres symptômes. Au sein de certains services de défense des USA, on a parlé des effets des fréquences sélectionnées pour différents usages opérationnels. En d’autres termes, les américains savent quelle fréquence utiliser pour obtenir une réaction précise sur certaines parties du cerveau humain. Le champ ELF qu’il produisit stimulait la production d’histamine des cellules du cerveau, ce qui induisait une nausée immédiate.
En savoir plus sur http://www.neotrouve.com/?p=64#2gu1dVdj3k2McMjc.99


Psychotronic weapons are weapons that affect the nervous system with non-ionizing radiation (different atomic weapons which they have an ionizing ray). They have physiological effects, biological and neurological changes.
The processes of psychotronic weapons or RF (radio frequency) were exposed during the
Los Alomos conference in late 1993.
« It consists of transmitting destructive energy field for electronic equipment
or information as a radio or electromagnetic field modulated in a
specifically toward an individual or group of people to influence the
psychological behavior.  »
Artificers usually know that it is better to avoid using nearby detonators
in dynamite or plastic bread, a walkie-talkie, and a fortiori a phone
portable. The issuance of a laptop could indeed cause the explosion.
{Book, the shadow of Arms (The), Marc Filterman, Ed. Carnot, Cicero Collection}

Neurobiology has multiple aspects, including therapeutic applications that are used transcranial magnetic stimulation (TMS): Alzheimer’s disease, epilepsy, depression, shock … the « Decade of the Brain » also experienced spectacular progress in the field of spinal cord allowing a paralyzed person to control a computer or a member with a cerebral implant. Whether in universities or private military companies, progress Neurotechnology did not surprise us … But do not forget, as we learned from the Cold War, if technology can cure it can also harm. SMT has developed for military purposes; through electrical impulses near the skull, the mood is stimulated, alters sleep rhythms and develops creativity.

The eminent neurologist Francis Crick in 1994 declared that « our joys and our sorrows, our memories and our ambitions, our sense of existence as an individual and free will are in fact nothing more than the behavior of a vast assembly of nerve cells and molecules associated with them.  » Scientists contemporaries who are serving the neo-conservative political elites working for US domination of the world do they share this view?

Research on the use of électromagnétques waves as weapons to distort human perception and generating negative psychosomatic effects began after the end of the 2nd World War. Although US officials have claimed that services the Soviets were involved in this area, it is significant that the Soviets have proposed a total ban on electromagnetic war. Equipment has already been tested in the US, rats initially successively inducing nausea, tumors and other symptoms. Within some US defense services, we talked about the effects of selected frequencies for different operational purposes. In other words, the Americans know what frequency to use for precise reaction on parts of the human brain. The ELF field he produced stimulated histamine production of brain cells, which induces immediate nausea.
Learn more about http://www.neotrouve.com/?p=64#2gu1dVdj3k2McMjc.99

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s